<div dir="ltr"><div class="gmail_quote"><div dir="ltr" class="gmail_attr">Le sam. 27 juil. 2019 à 13:23, <<a href="mailto:frsag@jack.fr.eu.org">frsag@jack.fr.eu.org</a>> a écrit :<br></div><blockquote class="gmail_quote" style="margin:0px 0px 0px 0.8ex;border-left:1px solid rgb(204,204,204);padding-left:1ex">Il n'y a pas que le HTTP dans la vie<br></blockquote><div>+1 aussi là dessus.</div><div><br></div><div>Certaines applis ne sont pas "cloud native". Et quand il n'y a pas de concurrent à l'éditeur, il continue d'écrire son appli comme s'il vivait dans le monde des bisounours, en imaginant un OS qui n'a jamais besoin de s'arrêter.</div><div>Cela dit , j'ai eu à gérer des applis qui nécessitaient un RTO=RPO=0, à certains moments.</div><div><br></div><div>Par exemple, une appli de SAMU, peut être arrêtée à certains moments, mais surtout pas à d'autres (par exemple, lorsqu'il y a un gros carton sur l'autoroute, ou un festival à proximité). Le RTO=RPO=0 est donc bien présent sur CE moment là.. ce qui n'empêche pas d'avoir droits à des fenêtres de Downtime préparées (et annulable par le chef de plateau SAMU jusqu'à la dernière seconde si un appel arrive !)</div><div>Pour le coup, on blinde comme on peu : de l'oracle en bdd (entre 2005 et 2015, c'était encore pertinent), du sun Solaris en OS (bha oui, c'est putain de costaud ce truc !), le tout hébergé sur de l'ESX en faultTolerance, avec metrocluster, etc...Ça coute cher pour une appli, mais une vie n'a pas de prix.<br></div><div><br></div><div><br></div><div>Donc, dire que le monde désormais, c'est des smarts appli, modulables, scalables, etc.. c'est ignorer qu'il existe autre chose que les webservices. <br></div><div>De "vieilles" applis existent encore car il y a des choses qui mettent du temps à changer.<br></div><div><br></div><br></div></div>